Le Making of

23 mai 2012, 15h32, Chicken Quest Federation ?

Réunir des individus qui ne se connaissent pas bien et qui travaillent dans la même entreprise avec des compétences et des métiers différents, sans autre cadre que celui de leur faire confiance, sans autre feuille de route que celle qui consiste  à apprendre dans l’action, sans autre mission que celle qu’ils auront choisie et sans autre obligation que leur propre motivation à vouloir s’épanouir individuellement et en équipe…

Ainsi est née l’équipe des Chicken Quest FeDeration… avec Adrienne, Claude, Géraldine, Jérôme, Pierre, Radouane et Sylvie.

Chicken, parce que notre (maison) mère, c’est Poult ! Voyez la traduction anglaise du mot, vous comprendrez, ça commençait très fort !… Les poulets sont des êtres vulnérables, un peu gauches, mais toujours vaillants… c’est pour nous une manière de ne pas se prendre trop au sérieux,

Quest (« quête » en anglais) parce qu’au moment de choisir notre nom, nous ne savions pas vraiment vers quoi nous allions, nous savions seulement que ce qui nous attendait nous demanderait des forces et nous étions confiants dans notre capacité à surmonter un grand nombre d’épreuves, comme dans une quête,

FeDeration, pour le jeu de mot (CQFD !), pour nous, et aussi pour nos coaches, qu’ils restent un peu convaincus qu’ils sont les meilleurs et qu’ils sont aussi pour quelque chose dans notre réussite… Gisèle, Laurent, Philippe, Robert, Sanna,.. si vous nous lisez, ;).

6 juin 2012, 14h05, Gisèle L’Exploratrice !

Chez Poult, les choses bougent vraiment et de nouveaux métiers naissent. Gisèle fait partie des poultiennes qui explorent. Le 6 juin 2012 à 14h05, Gisèle découvre une pépite lilloise (ce sera notre premier projet mais nous ne le savons pas encore), et, consciencieusement, diffuse l’information dans l’espace sidéral poultien. Comme souvent dans ces cas là… aucun signal de retour ! Gisèle… si tu nous lis, ;).

8 juin 2012, 14h12 et 15h19, Pierre et Jérôme, les Incubés (ou presque) !

Chez Poult, l’innovation est une réalité et les idées de tous sont écoutées et respectées, même les plus décalées.

Le 8 juin 2012 à 14h12, Pierre, puis à 15h19, Jérôme, avec d’autres poultiens, ont courageusement décidés de présenter leurs rêves les plus fous à celles et ceux qui s’étaient réunis pour les écouter. Leurs rêves sont chouettes, mais… Comme ils sont grands à porter !

29 aout 2012, 12:47, Chicken on the Breizh’,

En accord avec le cadre idyllique ensoleillé du bord de mer de la baie du Cap Coz à Fouesnant, ça chauffe chez les Chicken. Comment travailler ensemble avec des valeurs communes, vers un but commun, en équipe, tout en respectant les individus, leurs aspirations, leurs envies d’être ou d’apprendre ?…  Tout cela est-il bien possible ?… Nous répondons ensemble OUI et nous décidons de mettre en commun nos rêves… Nos valeurs, nos principes, notre cap vers les Iles aux Trésors (nos projets) sont nés ce jour là !

31 août 2012, 9h30, Claire, Le Père Noël est-il un Rocker ?

Notre première île au trésor sera la pépite lilloise trouvée par Gisèle. Adrienne et Jérôme ont appelé Claire, la co-présidente du Père Noël est-il un rocker ?. C’est le début de l’histoire des biscuits qui rencontrent un festival de musique, des jouets et des enfants heureux. Pour Adrienne et les Chicken, c’était juste improbable… pour Claire aussi, c’est surprenant. Nous décidons d’avancer ensemble.

14 septembre 2012, 11h30, Mission Design pour Sabine (notre designer)

Tout va très vite. Pierre connaît Florian qui connaît Sabine qui rencontre Pierre et Jérôme qui rencontre Eric (The Big). Des recettes, des visuels et un logo sont en gestation.

20 septembre 2012, 10h11, DYWY est né !

Nous venons de voir naître le logo DYWY. C’est juste incroyable. Nous l’ajustons ensemble. Nous continuons de travailler sur les recettes de biscuits. Nous imaginons l’avenir. Nous rêvons déjà à d’autres projets. A Poitiers, nous racontons notre histoire et nos espoirs.

15 octobre 2012, 8h51, Bon à tirer pour Franck (notre imprimeur)…

Tout prend place _les listes d’ingrédients, les éléments nutritionnels, le planning de production, les emballages, les réglages de machine, l’expédition, le transporteur…_ mais le temps presse. Nous réalisons combien il est difficile de travailler de concert en équipe dès lors que les choses s’accélèrent. Nous réalisons aussi combien il est difficile d’expliquer et de faire participer nos collègues à un projet dont il ne connaissent pas tous les tenants et les aboutissants. Les impressions de film sont en cours.

22 octobre 2012, 14h48, DYWY, Design Your Biscuits, est sur la toile !

Le blog existe. Nous venons de le créer. Le bébé DYWY est donc né sur la toile. Hello World ! Prématuré robuste, il va avoir besoin de beaucoup d’attention pour grandir. Il est fripé (1 page), moche (aucune photo), inexistant dans Google, donc invisible aux autres, mais nous, nous sommes heureux, parents aveuglés que nous sommes !

24 octobre 2012, 16h00, Laurent et Robert, nos coaches adorés !

Réunion avec nos coaches pour faire un point d’avancement sur le processus d’équipe. Nous sommes désaccordés. Nous ne sommes pas tous présents. Les informations sont très nombreuses. Etre dans l’action et réfléchir sur nous-mêmes, au comment, au pourquoi de notre action. Tout va très (trop) vite. La communication n’est pas parfaite entre nous. Nous réalisons que nous sommes différents, que nous ne fonctionnons pas sur le même rythme. Nous sommes une équipe qui cherche encore un peu ses repères.

25 octobre 2012, 16h02, Claire (du Père Noël) a dégusté les biscuits !

La réalité nous aide à mieux travailler ensemble. Claire a bien aimé les biscuits. Nous les lui avions expédiés emballés en film blanc. C’est pour nous un soulagement et la dernière ligne droite arrive. L’équipe fonctionne de mieux en mieux.

29 octobre 2012, 12h30, Francine, David, Marc, Patricia, Josiane… la prod !

Comment expliquer à 20 personnes, habituées à travailler de grandes séries, sur des lignes à haute cadence, pourquoi nous devons fabriquer des biscuits en micro-série, pour une manifestation qui s’appelle « Le Père Noël est-il un Rocker ? » dont personne en production n’a jamais entendu parlé, le tout en 1h chrono ? C’est juste mission impossible !

Jusqu’à maintenant nous avions fait vivre le projet en vase clos : les Chicken, nos contacts clients, fournisseurs, quelques  collègues… pourtant nous avons besoin de la participation de tous pour faire aboutir l’aventure. Nous ne sommes donc que quelques-uns de l’équipe à y aller. Nous décidons d’en parler simplement, avec nos ressentis, nos doutes, nos imperfections, nous racontons l’histoire…

C’est une réussite ! Le Pernorock est adopté… mieux que cela, le concept DYWY, biscuits personnalisés, est également jugé pertinent ! Les idées fusent… Plusieurs proposent de mettre leur réseau en mouvement pour nous aider, d’autres voudraient être avec nous… Nous, on est scotchés !

7 novembre 2012, 9h30, l’équipe gaufrettes, les spécialistes au commande !

Transformer des matières brutes en quelque chose d’une nature différente, en un ensemble harmonieux, unique, transformé par la main humaine (ou les machines), dans lequel on ne reconnaît plus les matières mises en oeuvre au départ et sur lequel chacun peut porter une appréciation… J’aime… Je n’aime pas… Cela me rappelle… C’est de l’art, n’est ce pas ?

Un biscuit est une oeuvre d’art et le fabriquer est l’affaire de spécialistes !

Là, il n’y a pas grand chose à dire, si ce n’est de regarder les images de Géraldine tout au long de ce billet. Tout y est.

Ce 7 novembre, nous sommes tous là, mais il faut bien admettre que David, Francine, Eric (The Small), Eric (The Big), les 2 Mickaël, Joël, Marc, Cyril, Patricia, Josiane, Valérie, Julie, les 4 Daniel et Marie… sont à la manoeuvre !

Les produits ont été livrés le 9 novembre… Claire est épatée ! Nous… nous sommes heureux, tout simplement !

17 novembre 2012, 14h09, en direct de Roubaix,

« Bonjour Claire, j’espère que cela se passe bien. Tu m’envoies une photo des gaufrettes Pernorock ? » La suite, vous la connaissez puisque vous avez (peut-être eu) les gaufrettes Pernorock entre les mains, ou mieux, vous les avez dégustées ! 🙂

…What else ?  L’aventure continue… suivez nous sur @dywybiscuits !

2 réflexions au sujet de « Le Making of »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.